Vers l'élaboration d'une nouvelle stratégie quinquennale de coopération

Vers l'élaboration d'une nouvelle stratégie quinquennale de coopération

Aps Le 2020-02-25  Source
Dakar, 25 fév (APS) - L'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a organisé mardi, Dakar, avec l'Etat du Sénégal, une session de consultations, en vue d'élaborer une nouvelle stratégie quinquennale de coopération pour le développement, dénommée CDCS (Country Development Cooperation Strategy, en anglais).

Ces travaux de consultations ont été présidés par le directeur de l'USAID-Sénégal, Peter Trenchard, en présence du ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, ainsi que des représentants de onze ministères sectoriels.

"La rencontre a pour objectif d'assurer une large concertation entre les différents acteurs sur la mise en oeuvre de la coopération entre les deux parties (?), tout en formulant des recommandations tendant améliorer l'efficacité dans la réalisation des activités", a-t-on appris lors de la cérémonie d'ouverture.

''La CDCS désigne la stratégie pays de l'agence concernant les programmes de financement du gouvernement américain au titre de l'aide étrangère au Sénégal, renseigne le directeur de l'USAID pour le Sénégal'', Peter Trenchard.

M.Trenchard, soulignant que ''cette nouvelle stratégie sera axée sur les cinq prochaines années", a cependant invité les deux parties se "projeter bien au-del, car dans cinq ans, le Sénégal continuera de se développer.''

Dans cette perspective, M.Trenchard a rappelé que ces consultations avec les autorités sénégalaises devraient permettre d'avoir ''une idée plus précise'' de "la direction prendre.''

En effet, ajoute-il, ''l'USAID doit évoluer au fur et mesure que le Sénégal se transforme.''

Selon lui, l'élaboration de la nouvelle stratégie CDCS (2020-2025) ''s'appuie sur les succès que l'agence de développement partage avec ses partenaires du gouvernement du Sénégal, ainsi que sur d'éventuelles nouvelles approches et activités (?), tout en s'alignant sur le PSE", le Plan Sénégal émergent.

''Ces objectifs communs devraient se traduire par de nouveaux accords qui visent appuyer davantage le gouvernement du Sénégal dans le financement de ses propres projets de développement ou par des points stratégiques et de gouvernance sur lesquels nous nous mettrons tous d'accord'', a encore souligné M.Trenchard.

Conformément aux directives du siège de l'agence américaine Washington, a-t-il notamment insisté, ''la nouvelle stratégie CDCS doit refléter la façon dont l'USAID accompagnera le Sénégal planifier, financer et mettre en oeuvre des solutions aux problèmes de développement.''

''Nous devons explorer de nouvelles méthodes de collaboration en vue d'aider le pays renforcer son autonomie et atteindre les objectifs du Plan Sénégal émergent'', a-t-il dit.

Les Etats-Unis ont investi au Sénégal, travers les programmes de l'USAID, quelque 123 millions de dollars, environ 74,3 milliards de FCFA pour l'année fiscale 2019, peut-on lire dans un document distribué aux participants.

Le ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, s'est réjoui de cette revue conjointe, avant d'estimer que les objectifs visés l'issue de la rencontre devraient constituer le socle du prochain cadre de programmation dont la signature pourrait être envisagée avant la fin du premier semestre de cette année.

Dans le même temps, a-t-il indiqué, les recommandations qui seront formulées permettront d'améliorer durablement la performance des projets qui seront mis en oeuvre oeuvre.

Nous vous recommandons

Economie

Denrées

Enqueteplus