Zahra Iyane Thiam Diop pour plus d'innnovation dans le secteur de la microfinance
Dakar, 13 mai (APS) - Le ministre de la Microfinance et de l'Economie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam Diop, appelle les acteurs du secteur de la microfinance davantage faire preuve d'innovation en vue de consolider la position du Sénégal dans ce domaine au sein de l'UEMOA, l'Union économique et monétaire ouest-africaine.

"Il nous faut innover pour rendre la direction beaucoup plus performante pour que notre position de leader au niveau de l'UEMOA soit perçue davantage comme un avantage plutôt qu'un inconvénient", a-t-elle dit.
Zahra Iyane Thiam s'exprimait lundi l'issue d'une visite des directions rattachées son département, en présence de son directeur de cabinet Cheikh Samb, du secrétaire général de son ministère Christian Diatta et de son directeur de cabinet, Omar Cissé.
La visite démarrée la direction de la microfinance s'est achevée au Centre de ressources et de documentation en microfinance, après un passage la direction de la Plateforme d'appui au secteur privé et la valorisation de la diaspora (PLASEPRI).
Pour MmeZahra Iyane Thiam Diop, "si dans la volonté du chef de l'Etat la microfinance est alignée sur l'économie sociale et solidaire, cela veut dire qu'il y a un nouveau départ prendre".
Aussi a-t-elle souligné la nécessité de revisiter la Lettre de politique sectorielle pour la mettre jour par rapport aux nouvelles orientations du ministère de la Microfinance.
"La direction de la microfinance devrait être au niveau de tous les programmes pour en assurer le suivi et l'évaluation ou en tout cas avoir une meilleure vue sur ce qui est fait au niveau de tous les projets et programmes", a-t-elle indiqué.
Elle a également souligné que les directions n'avaient jusque-l "pas la possibilité de faire le suivi des orientations", ce qui constitue "un vide que nous devons combler parce qu'il est bien de donner des orientations mais c'est encore mieux de savoir quel est le résultat des actions que nous menons".
"Je vous encourage vivement avoir un regard appuyé sur le suivi-évaluation des projets et des programmes qui sont mis en place dans le secteur", a lancé MmeZahra Iyane Thiam l'endroit des acteurs de ce secteur.
S'agissant des projets mis en oeuvre au sein de la direction de la Microfinance, a-t-elle conclu, "vous pourrez en informer le ministère pour son regard et pour que nous puissions mieux les défendre au niveau des instances, si c'est nécessaire".

Nous vous recommandons

Economie

Problèmes de trésorerie: Les vérités de ADD

Rewmi