Apple: deux étudiants ont détourné près d'un million de dollars en faisant réparer de faux iPhones !

Apple: deux étudiants ont détourné près d'un million de dollars en faisant réparer de faux iPhones !

Leral Le 2019-04-05  Source

Apple a été victime d'une arnaque : deux étudiants sont parvenus à détourner près d'un million de dollars en lui faisant réparer, depuis 2017, de faux iPhones. Leur astuce ? Envoyer des tonnes d'iPhone de contrefaçon au SAV Apple en disant qu'ils ne s'allument plus. En échange, la firme leur renvoyait de vrais iPhone de remplacement qui étaient ensuite vendus au prix fort. En tout, la firme leur a ainsi « donné » 1493 iPhones, avant de prendre conscience de l'imposture.

Apple est rarement victime d'arnaques, ce qui ne signifie pas que cela n'arrive jamais. Deux étudiants de l'Oregon (Etats-Unis) d'origine chinoise, Yangyang Zhou, et Quan Jiang, sont accusés d'avoir escroqué la firme de 895.800 dollars au total (selon une estimation) depuis 2017. Ces derniers importaient des cartons d'iPhone contrefaits en provenance de Chine, puis les confiaient au SAV Apple officiel, en prétendant qu'il s'agissait d'iPhone officiels cassés ou ne s'allumant plus.

Comment deux étudiants ont réussi à arnaquer Apple
Dans ce genre de cas, il arrive souvent que le SAV renvoie simplement un iPhone de remplacement. Ainsi les faussaires parvenaient à échanger leurs appareils contrefaits contre des appareils authentiques. Ces derniers étaient ensuite renvoyés à la source des smartphones contrefaits en Chine, qui déposait en échange de l'argent sur le compte de la mère de Quan Jian auxquels les étudiants avaient accès depuis les Etats-Unis. Plus de 3000 faux iPhone ont ainsi été confiés au SAV Apple que les étudiants contactaient de plusieurs manières (en ligne ou via différents Apple Stores).

Apple leur a renvoyé pas moins de 1493 iPhone authentiques, avant de se rendre compte de la supercherie. Apple a su dès l'été 2017, que quelque chose n'allait pas et aurait envoyé à Quan Jiang des lettres de mise en demeure pour qu'il cesse ce trafic ? des lettres restées sans réponsé Jusqu'à ce qu'une demande de visa étudiant leur soit refusée à cause des alertes entourant leurs agissements.

L'avocat de Yangyang Zhou estime néanmoins que son client sera « blanchi » car « il ne savait pas que les iPhone qu'on lui envoyait [?] étaient contrefaits », peut-on lire sur PhoneArena. Ce dernier prétend n'avoir reçu qu'un « petit pourcentage » pour ce service.

Quan Jiang est, lui, accusé de fraude et trafic de contrefaçons. Reste à savoir si Apple parviendra ? ou pas ? à récupérer ses iPhone qui sont désormais dans la naturé

Nous vous recommandons

High Tech

#Flock la boîte noire

Nextinpact

High Tech

Streaming: en cassation, France Télévisions l'emporte face à PlayTV.fr

Nextinpact