Build 2019 : l'avenir unifié de .NET, les ambitions d'Edge et la déferlante Azure

La conférence Build de Microsoft s'est finie mercredi, avec à la clé une longue listed'annonces, très orientées vers les développeurs. Outre l'habituel déluge pour Azure, Microsoft a évoqué l'avenir de .NET, les fonctions à venir dans Visual Studio et de nouvelles informations sur son Edge remanié.

Contrairement à la conférence F8 de Facebook, la Build de Microsoft est cette année particulièrement riche en annonces. Nous en avonsdéjà abordé une partie : l'arrivée d'un noyau Linux, de WSL 2 et d'un nouveau Terminal pour la fin de l'année, plusieurs nouveautés attendues pour Edge dont une préversion a priori imminente pour macOS, la compatibilité SSO pour les comptes GitHub, de nouveaux abonnements mariant Visual Studio et GitHub, ou encore Visual Studio Online, une version en ligne de l'éditeur et présentée comme un compagnon de l'environnement de développement.

Mais la liste est loin de s'arrêter là. La Build est traditionnellement l'évènement où Microsoft aborde le futur d'Azure, sa plateforme cloud que la firme présente désormais comme un «ordinateur mondial». Outre les nouveautés attendues pour Visual Studio, avec nouvelles préversions à la clé, l'éditeur a également décrit ses plans pour .NET 5.0.

Nous vous recommandons

High Tech

#Flock n'a pas de problèmes, que des solutions

Nextinpact