Cinq nouveaux satellites dans l'espace, dont Cheops qui va étudier des « super-Terres »

Cette semaine, Arianespace a envoyé cinq satellites en orbite.CosmoSkyMed Second Generation va observer la Terre, tandis queCheops va étudier de prèscertainesexoplanètes « prometteuses ». Trois nanosatellites Cubsats étaient aussi bord, deux conçus en France par le CNES et un« laboratoire » expérimental volant, pour le compte de l'ESA.

Prévue pour ce mardi 17 décembre, la mission VS23 de l'Agence spatialeeuropéenne a finalement été repoussée d'un jour. En cause, un « feu rouge » au centre de contrôle causé par la panne d'un équipement qui a dû être remplacé. Rien de bien grave au final puisque la fusée a décollé mercredi matin sans encombre et a menéa bien l'ensemble de sa mission.

Le neuvième et dernier lancement Arianespace en 2019, troisième de Soyouz depuis leCentre spatial guyanais (CSG).

La fuséetransportait pour rappel cinq charges utiles, dont deux pour le compte de l'agence spatiale française, le CNES. La mission était longue (plus de 4h) et compliquée puisqu'elle devait larguer les satellites sur quatre orbites d'insertion différentes avec pas moins de sept allumages du moteur de l'étage Fregat. Le dernier avait pour mission defaire plonger le quatrième étage dans l'atmosphère.

VS23 Arianespace

Lescinq satellites étaient les suivants :

Nous vous recommandons

High Tech

iPhone 12: de 529.955 FCfa 1.054.015 FCfa, le tout en images !

SnNews/High-Tech/iPhone-12-de-529