? Contrôle fiscal et surveillance des réseaux sociaux : les précisions de Bercy

? Contrôle fiscal et surveillance des réseaux sociaux : les précisions de Bercy

Nextinpact Le 2018-11-12  Source

Gerarld Darmanin a indiqué dans l'émission Capital que les services fiscaux allaient scruter les réseaux sociaux pour détecter des incohérences entre le train de vie affiché par certains comptes et les déclarations fiscales des contribuables. Questionnée, la DGFIP nous a donné plusieurs éclairages sur l'expérimentation

La petite phrase du ministre de l'Action et des comptes publics a sans surprise généré de nombreux articles et commentaires sur Internet. Comme expliqué dans notre actualité détaillée, une base de données exploitée par le fisc sera nourrie des contenus disponibles publiquement sur les réseaux sociaux. Celui qui se fait par exemple prendre en photo avec une voiture de luxe pourra alors susciter l'attention des services en amont d'un contrôle.

Questionnée, la DGFIP nous a expliqué que cette expérimentation lancée en 2019 visera « essentiellement détecter les revenus occultes (via une discordance entre le train de vie et les revenus déclarés) et la fraude aux résidences (les contribuables qui se déclarent faussement non......

→ Lire l'article au complet sur Nextinpact



Nous vous recommandons