En arrêt maladie, des photos de voyage sur Facebook ne justifient pas toujours un licenciement

En arrêt maladie, des photos de voyage sur Facebook ne justifient pas toujours un licenciement

Nextinpact Il y'a 2 semaines  Source

La cour d'appel de Poitiers vient d'invalider le licenciement d'un employé d'une grande surface, remercié après avoir publié des photos de voyage durant des périodes d'arrêt maladie. Les juges ont estimé que ces éléments ne suffisaient pas prouver que le salarié s'était effectivement rendu l'étranger.

Employé au rayon fruits et légumes d'un magasin Auchan, Monsieur X est licencié pour faute grave en octobre 2015, après plusieurs arrêts maladie. L'intéressé est effectivement absent de nombreuses reprises, aux mois de mai et juillet, puis de manière continue d'août la mi-octobre. Il avait été embauché, en CDI, en janvier 2015.

Dès le mois de juillet, l'employeur diligente un contrôle au domicile du salarié, l'issue duquel le médecin signale que celui-ci était absent.

Dans sa lettre de licenciement, Auchan ne revient toutefois pas sur cet épisode. Le groupe explique Monsieur X avoir «eu connaissance» de différents déplacements, rendus publics par ses soins «sur les réseaux sociaux» alors qu'il était en arrêt maladie.

Nous vous recommandons

High Tech

#Flock a faim de cookies

Nextinpact