Enchères 5G : les attentes du gouvernement, un prix de réserve d'ici l'été

Une nouvelle étape vient d'être franchie dans la procédure d'attribution des fréquences pour la 5G : le gouvernement a dévoilé les grandes lignes de ses attentes. L'Arcep doit désormais établir la procédure des enchères, qui devra ensuite être validée par le gouvernement pour une mise en place cet automne.

C'est (enfin) la dernière ligne droite pour l'attribution des fréquences 5G. Pour rappel, cette nouvelle technologie promet des débits plus élevés, une baisse de la latence et la prise en charge de myriades d'objets connectés. Depuis plusieurs années, les consultations s'enchainent, mais les opérateurs sont toujours dans l'attente des modalités précises de la procédure, alors que les enjeux et les défis techniquesse multiplient.

La première grande étape concerne l'attribution des fréquences dans la bande des 3,5 GHz, présentée comme le coeur de la 5G par les différents protagonistes. Il revient au gouvernement de fixerles conditions d'attribution, sur proposition de l'Arcep, le régulateur des télécoms.

«Afin que cette proposition s'inscrive au mieux dans la politique de l'Etat en matière d'utilisation du spectre radioélectrique et d'investissement dans le développement sur l'ensemble sur territoire des services de communications électroniques mobiles très haut débit, le gouvernement précise dès présent au régulateur les objectifs qu'il lui reviendra de poursuivre dans l'élaboration du cahier des charges»,explique leministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales.

JacquelineGourault, détaille les principaux objectifs : «l'aménagement numérique du territoire, l'équilibre concurrentiel, l'innovation et enfin l'émergence de nouveaux services en faveur des '"verticales" de l'économie». Le détail de ses attentes n'est pas toujours en adéquation avec les espérances des opérateurs.

Nous vous recommandons

High Tech

#Flock la boîte noire

Nextinpact

High Tech

Streaming: en cassation, France Télévisions l'emporte face PlayTV.fr

Nextinpact