eSIM : après Orange, SFR se lance et Bouygues Telecom se prépare... Free sera-t-il dernier ?

eSIM : après Orange, SFR se lance et Bouygues Telecom se prépare... Free sera-t-il dernier ?

Nextinpact Le 2020-01-23  Source

2020 sera-t-elle l'année de l'eSIM en France ?Si Orange s'est réveillé dès l'été dernier,ce n'était pas encore le cas de SFR et Bouygues Telecom. Mais le premier vient de sauter le pas, le second fera de même au printemps. C'est finalement Free Mobile, toujours muet sur le sujet, qui sera le dernier s'y mettre.

Apple est sans aucun doute l'un des principaux promoteurs de l'eSIM, ayant joué un grand rôle dans sa démocratisation. Cela fait maintenant plus de cinq ans (dèsoctobre 2014) que le fabricant a lancé son « Apple SIM »en même temps que les iPad Air 2 et mini 3. Il faudra attendremars 2016pour qu'elle arrive en France avec l'iPad Pro de 9,7".

La marque la Pomme a ensuite ajouté une eSIM dans ses smartphones partir de ses iPhone Xs (Max), avec un accueil plutôt froid de la part des quatre opérateurs nationaux en France.En septembre 2018, Bouygues Telecom, Orange et SFR nous affirmaient ainsi travaillersur le sujet, mais sans donner la moindre précision sur le calendrier ni sur les offres.

Ils mettaient alors en général en avant le coût de l'évolution de leurs infrastructures pour gérer l'identification via les eSIM plutôt que les dispositifs classiques. Sans parler ensuite des procédures d'abonnement.

Finalement, les montres connectées ? Galaxy Watch de Samsung et Apple Watch ? étaient les premières en profiter avec les optionsMulti-SIM Appels & Internet eSIMdès septembre 2017 chez Orange etMontre Connectée enjuin 2019 chez SFR ; pour 5 euros de plus par mois dans les deux cas.

Après des mois d'attente, Orange a sauté le pasdébut juin 2019pour les smartphones Apple, sans aller plus loin depuis, par exemple en proposant des offres pour PC avec eSIM 4G. Qu'en est-il aujourd'hui chez nos grands opérateurs nationaux ?Si les choses bougent enfin,ils n'ouvrent toujours pas complètement les vannes.

Nous vous recommandons

High Tech

#Flock se planque en quarantaine

Nextinpact

High Tech

Wi-Fi, sécurité, médical : « la révolution des ondes térahertz »

Nextinpact