#Flock se planque en quarantaine

Comme chaque samedi à 13h37,Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant cinqou six dessins en rebond sur nos articles.

Cette semaine, se tenait la traditionnelle journée sans crainte sur internet, notamment à destination des enfants.Autant dire que c'est raté, elle n'a d'ailleurs pas épargné les adultes non plus.

Cela a commencé par les organisateurs du MWC, qui ont dû annuler le salon mondialconsacré à la téléphone en raison des risques en cette période d'épidémie de coronavirus. Puis vint le tour de Benjamin Griveaux qui a mis fin à sa candidature auxélections municipales de Paris, après avoir été victime de Revenge Porn.

De quoi, espèrent déjà certains, légitimer le projet de loi contre la haine et faire taire ceux qui étaient opposés au texte, dont plusieurs dispositionssont lourdement critiqués depuis des semaines. On devrait donc avoir droit à un nouveau concours Lépineparlementaire sur le sujet, même si tout existe déjà dans la loi pour condamner de tels actes.

Espérons qu'autant d'efforts seront mis dansl'adaptation des démarches en ligne en termes d'accessibilité. D'ici là,on retiendra que les smartphones sont de formidables outils, mais peuvent aussi être l'instrument de multiples dangers. La DGCCRFl'a d'ailleurs rappelé : ne l'utilisez pas en charge dans votre salle de bains, par exemple.

Cette chronique est financée grâce au soutiende nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine,commetoutes les précédentes publications de Flockdans nos colonnes.

Nous vous recommandons