Kosc nous parle de son redressement judiciaire... et de ses relations avec Orange et SFR

Kosc nous parle de son redressement judiciaire... et de ses relations avec Orange et SFR

Nextinpact Le 2019-12-04  Source

Depuis hier, Kosc est fixé sur son avenir pour les prochains mois : la société est placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris, dans le but de lancer un appel d'offres pour une reprise.Antoine Fournier, directeur général de la société, revient avec nous sur cetteprocédure et sur les nombreuses étapesdes derniers mois.

La semaine dernière a été agitée pour la société. En grandes difficultés, elle attendait de passer devant le tribunal de commerce pourêtre fixée sur son avenir. Deux possibilités : la liquidation ou le redressement judiciaire. Dans le premier cas, elle aurait mis la clé sous la porte et un liquidateuraurait vendu la sociétéaux enchères, morceau par morceau.

Heureusement pour Kosc, les juges ont choisi la seconde option :« Kosc est devenu un actif. On est dans une situation de redressement judiciaire,dont le but estde faire un appel d'offres pour permettre une reprise », nous explique Antoine Fournier.

Cette procédure met automatiquement fin au processus de mise en vente lancé parla banque Rothschild en septembre dernier. Le directeur général del'opérateurnous explique pourquoi ce processus n'avait pas été son terme, malgré plusieursrepreneursintéressés.

Il évoque aussi avec nousses relations avecdeux de ces principaux concurrents :« contrairement SFR, Orange est un acteur qui joue dans les règles »... ambiance.

Nous vous recommandons

High Tech

#Flock ne vous laisse aucun répit

Nextinpact