L'ANFR met en demeure Xiaomi pour émissions excessives, Redmi Note 5 et Mi Mix 2S mis jour

Avec les Xiaomi Redmi Note 5 et Mi Mix 2S, le nombre de smartphones flashés pour dépassement du DAS passe douze. Suite une mise en demeure de l'ANFR, le fabricant adéployé des mises jour dont l'efficacité a été vérifiée par un laboratoire indépendant.

L'Agence nationale des fréquencesa encore identifié des dépassements de la limite de 2 W/kg pour le DAS (débit d'absorption spécifique). Ilreprésente la quantité d'énergie d'un équipement, par exemple un téléphone mobile, absorbée par l'organisme sous forme de chaleur par unité de temps.

Cette fois-ci, les smartphones Redmi Note 5 et Mi Mix 2S sont pointés du doigt, portant douze le nombre de smartphones officiellement épinglés par l'Agence. Le premier dépassait de peu la réglementation avec 2,08 W/kg au niveau de la tête, tandis que le second grimpait jusqu' 2,94 W/kg sur le tronc ; c'est le deuxième score le plus élevé jusqu' présent.

Dans les deux cas, une mise jour logicielle a été déployée par Xiaomi et leur efficacité vérifiée par un laboratoire mandaté par l'ANFR.

Nous vous recommandons