À l'Assemblée, la majorité s'oppose à des expérimentations territoriales d'un « revenu de base »

À l'Assemblée, la majorité s'oppose à des expérimentations territoriales d'un « revenu de base »

Nextinpact Le 2019-01-30  Source

L'Assemblée examinera demain la proposition de loi visant à expérimenter un « revenu de base » au sein de départements volontaires. En commission, la majorité s'est fermement opposée à ce texte porté par les députés PS, lors de débats pour le moins animés.

Alors que la crise des «gilets jaunes» a fait resurgir de nombreuses revendications en matière de pouvoir d'achat, le groupe socialiste s'apprête à défendre l'instauration d'un «revenu de base » dans certains «territoires», à titre expérimental, « pour en évaluer l'efficacité ainsi que ses effets sur le comportement des bénéficiaires ».

Un tel dispositif est souvent présenté comme une forme de réponse aux évolutions du marché du travail, sous le poids notamment de la robotisation croissante.

«Ouvert dès l'âge de 18 ans, versé automatiquement et de manière inconditionnelle, le revenu de base que je vous propose d'expérimenter constituerait à la fois une arme nouvelle pour lutter contre la pauvreté et un moyen de faciliter l'accès aux droits» s'est justifié le député Hervé Saulignac, mercredi 23 janvier, devant la commission des affaires sociales.

Le porteur de laproposition de loi PS a néanmoins assuré qu'il ne s'agissait en rien d'un texte de circonstance. «Cette proposition résulte d'un travail approfondi qui a débuté il y a plus de deux ans», a souligné le parlementaire, citant notamment l'appel lancé par dix-huit départements intéressés par le revenu de base.

Nous vous recommandons