À l'Assemblée, une proposition de loi pour expérimenter un « revenu de base »

L'Assemblée nationale examinera prochainement une proposition de loi permettant aux départements volontaires d'expérimenter un « revenu de base », qui serait versé automatiquement ses bénéficiaires, en lieu et place notamment du RSA et de la prime d'activité.

«Contre la pauvreté, nous n'avons pas encore tout essayé» lancent les députés du groupe socialiste en appui d'uneproposition de loi déposée fin décembre devant le Palais Bourbon. Alors que la crise des gilets jaunes a fait resurgir de nombreuses revendications en lien avec le pouvoir d'achat, les élus PS en appellent «repenser en profondeur nos dispositifs de solidarité dans un esprit d'innovation et de justice».

Plus précisément, il conviendrait selon eux d'instaurer un «revenu de base» dans certains territoires, titre expérimental, «pour en évaluer l'efficacité ainsi que ses effets sur le comportement des bénéficiaires». Une sorte de premier pas avant d'envisager, en cas de retours positifs, une généralisation au niveau national. Fin 2017, au travers d'une tribune, huit départements avaient d'ailleurs demandé pouvoir tester un tel dispositif.

Nous vous recommandons

High Tech

? Protection des mineurs : la charte anti-porno préparée par le gouvernement

Nextinpact

High Tech

#Flock a du courrier

Nextinpact