L'expérimentation d'une « carte Vitale biométrique » adoptée au Sénat

L'expérimentation d'une « carte Vitale biométrique » adoptée au Sénat

Nextinpact Le 2019-11-20  Source

Sans surprise, le Sénat a adopté hier la proposition de loi LR instituant, à titre expérimental, une « carte Vitale biométrique ». Le texte n'a cependant guère de chances de prospérer à l'Assemblée nationale, le gouvernement s'y étant fermement opposé.

«Le pacte républicain est menacé», a solennellement lancé le sénateur Philippe Mouiller, auteur de cette proposition de loi, hier après-midi. Dans l'hémicycle du Sénat, l'élu LR a affirmé que la fraude à la carte Vitale était estimée entre un et «plusieurs centaines de millions d'euros».

«Si l'on en croit le registre des cartes Vitale, il y aurait plus de trois millions de centenaires en France ! Ces incohérences causent un préjudice financier non négligeable à notre système de santé» a-t-il poursuivi.

L'idée, loin d'être nouvelle (elle fut portée notamment par Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy)? Remplacer la carte Vitale traditionnelle par une carte Vitale biométrique, intégrant «l'image numérisée des empreintes digitales du titulaire », afin de lutter contre l'usurpation d'identité.

Nous vous recommandons