Le gouvernement veut muscler l'arsenal législatif contre le téléphone au volant

Le gouvernement veut muscler l'arsenal législatif contre le téléphone au volant

Nextinpact Le 2019-01-03  Source

Afin d'écarter de la route des conducteurs potentiellement dangereux, le gouvernement veut faciliter les suspensions administratives de permis de conduire en cas d'usage du téléphone au volant. Une rétention pouvant atteindre six mois serait par exemple de mise en cas de constatation simultanée d'une seconde infraction.

Un nouveau tour de vis se prépare. Conformément ce......

→ Lire l'article au complet sur Nextinpact



Nous vous recommandons