Le ministre de l'Education annonce la création d'un Capes d'informatique dès 2020

Le ministre de l'Education nationale vient d'annoncer la création d'un Capes d'informatique horizon 2020. Objectif : améliorer la formation des professeurs, et plus particulièrement de ceux qui seront chargés du nouvel enseignement de spécialité « Numérique et sciences informatiques », prévu dans le cadre de la réforme du bac.

« Nous avons un problème avec le vivier d'enseignants » avait prévenu Pierre Mathiot, auteur du rapport de préfiguration de la réforme du bac, en février dernier, lors d'une audition l'Assemblée nationale.

Et pour cause: partir de la rentrée prochaine, les élèves de première se façonneront un parcours « la carte », en complément d'un socle d'enseignements communs. Finies les traditionnelles série S, ES et L: tous les lycéens suivront désormais les mêmes cours de français, d'histoire-géo ou d'EPS, outre différents enseignements de « spécialité» (qu'ils pourront choisir).

Le numérique pourrait ainsi faire plus largement son irruption au lycée. Du côté des enseignements obligatoires, l'introduction d'un cours d' «humanités scientifiques et numériques» (de deux heures hebdomadaires) avaitinitialement été annoncée par le ministère de l'Education nationale. En passe d'être plus génériquement intitulé «enseignement scientifique», cette discipline transverse pourrait néanmoins conduire les élèves «apprendre coder», comme le souhaite l'exécutif.

Au rayon des enseignements de spécialité, figure d'autre part un cours de «Numérique et sciences informatiques», dont le volume horaire sera de quatre heures en première, puis de six heures en terminale.

Résultat, près de 1500 lycées auraient besoin de professeurs d'informatique selon Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale.

Nous vous recommandons

High Tech

⭐ Le récap' des bons plans du moment, semaine 24

Nextinpact

High Tech

#Flock coupe le fil

Nextinpact

High Tech

macOS Catalina, l'iPad et les développeurs : vers la fin de l'iPhone souverain

Nextinpact