On vous explique le « volet numérique » de la future loi Mobilités

Après quasiment un an de débats parlementaires, le projet de loi « Mobilités » a été définitivement adopté par l'Assemblée nationale, mardi 19 novembre. Next INpact revient ainsi sur les principales mesures en lien avec le numérique.

Initialement destiné répondre « l'urgence environnementale », notamment en incitant les Français se « déplacer différemment », le projet de loi «d'orientation des mobilités» a été considérablement amendé et étoffé par les parlementaires.

Relance de l'ouverture des données de transport, recours la vidéosurveillance pour détecter les véhicules effectuant du covoiturage, encadrement du « co-transportage » de colis, régulation des trottinettes électriques, responsabilité sociale des plateformes de type Uber ou Deliveroo, expérimentation de «radars de bruit», etc. Le texte contient de nombreuses mesures, parfois passées inaperçues.

Nous vous recommandons

High Tech

La surveillance fiscale attaquée au Sénat

Nextinpact

High Tech

Instagram veut interdire les enfants de moins de 13 ans sur sa plateforme

Leral

High Tech

#Flock plaide pour l'unité

Nextinpact