Tesla enchaîne les mauvaises nouvelles : incendies, accidents, départs...

Tesla enchaîne les mauvaises nouvelles : incendies, accidents, départs...

Nextinpact Le 2019-05-17  Source

Lors du dernier accident mortel, l'Autopilot de la Model 3 était activé. Ce n'est pas la première fois, mais cela reste un coup dur pour Tesla. Dans le même temps, un nouvel incendie sur un parking a poussé la société déployer une mise jour « par prudence ». Au milieu de tout ça, le directeur monde de la communicationquitte la société.

Il y a des semaines avec et d'autres sans. Le fabricant de voitures électriques est clairement dans le second cas actuellement. En l'espace dequelques jours, les mauvaises nouvelles s'accumulent : incendies, accident mortel avec « Autopilot » activé, départ du directeur marketing et plainte au civile ; tout y passe.

Face ces événements, le constructeur reste sur la même ligne de conduite :« les conducteurs utilisant Autopilot sont plus en sécurité que ceux roulant sans aide »... condition qu'ils « l'utilisent correctement ». Malgré les changements apportés au fil des mises jour, il reste encore beaucoup de travail au constructeur pour « éduquer » certains clients et leur faire prendre conscience des risques.

Dernier événement en date,un rapport préliminaire du NTSB (Conseil national de la sécurité des transports) quiexplique que l'Autopilot était activé lors d'un accident mortel d'une Model 3 au début du mois de mars.

Nous vous recommandons