Windows 10 intégrera un noyau Linux 4.19, WSL 2 et un Terminal repensé

Microsoft continue son offensive pour séduire les développeurs en travaillant sur des solutions open source et en intégrant Linux de manière croissante. Un nouveau Terminal arrive dans Windows 10 ainsi... qu'un noyau Linux complet, avec tous ses avantages.

Dans les dernières évolutions de Windows 10, Microsoft a montré un interêt particulier pour un élément jusque l délaissé : l'invite de commandes. Les changements étaient principalement techniques et en profondeur comme nous l'avions relevé dans un article sur l'alternative Cmder, préparant des changements plus visibles et importants.

Il faut dire que pour Microsoft, l'enjeu est de taille. Avec le temps, la société a intégré PowerShell Windows 10, puis le sous-sytème Linux permettant l'accès un Bash avec des performances natives, et désormais une gestion de fichiers dédiée. Mais tout cela s'est fait dans des terminaux distincts, sans évolution de l'originel.

Or, il est des années lumière de ce que l'on trouve dans les distributions Linux avec des outils comme Tilix ou des alternatives pour Windows qui font bien mieux que ce que propose Microsoft, avec des fonctionnalités demandées par les développeurs : interface unifiée, onglets et multi-fenêtres, configuration complète, etc.

C'est l que Windows Terminal entrera en jeu dès le mois de juin. Il sera accompagné de deux évolutions de taille : l'intégration d'un noyau Linux 4.19 complet ainsi qu'une nouvelle version du sous-système Linux (WSL 2).

Nous vous recommandons