Affaire des lycéens de Mantes-la-Jolie: «pas de faute», selon l'IGPN

Affaire des lycéens de Mantes-la-Jolie: «pas de faute», selon l'IGPN

Rfi Le 2019-05-16  Source
Cinq mois après la vague d'indignation suscitée par l'arrestation de 151 lycéens à Mantes-la-Jolie, près de Paris, l'IGPN, la police des polices, a rendu les conclusions de son enquête administrative ce jeudi 16 mai.

Nous vous recommandons