Affaire Grégory: la justice accepte de nouvelles expertises ADN demandées par les parents

Par , publié le .

International

Près de 40 ans après la mort de Grégory Villemin, l’enquête est relancée. La chambre d’instruction de la Cour d’appel de Dijon a accepté, ce mercredi 27 janvier, que de nouvelles expertises soient effectuées, notamment des expertises ADN. Objectif : identifier, enfin, les assassins du petit garçon de 4 ans, retrouvé pieds et mains liés dans la Vologne, une rivière des Vosges, en 1984, et résoudre l’une des plus grands énigmes criminelles françaises. Les parents de Grégory ont poussé pour que ces nouvelles expertises aient lieu.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut