Affaire Mila en France: jusqu’à  six mois de prison avec sursis requis

Par , publié le .

International

Deuxième et dernier jour d’une audience extraordinaire. Lundi et mardi, 13 personnes ont comparu devant le tribunal judiciaire de Paris pour cyber-harcèlement et menaces de mort à  l’encontre de Mila, cette jeune femme, devenue personnage clivant sur les réseaux sociaux et dont les vidéos blasphématoires sur l’islam sont devenues virales. la barre, les prévenus âgés entre 18 et 35 ans, inconnus aux yeux de la justice, ont du mal à  réaliser l’ampleur du mal qu’ils ont pu faire, mais reconnaissent majoritairement la bêtise de leurs propos proférés sur le vif.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut