Au Kurdistan irakien, les jeunes qui n’émigrent pas poursuivent la contestation

Par , publié le .

International

Le Kurdistan irakien est traversé depuis plus d’une semaine par une large vague de manifestations d’étudiants. Alors qu’ils voient leurs proches mourir sur les routes migratoires, ceux qui restent battent le pavé pour dénoncer l’abandon de la jeunesse par les autorités, menant parfois à  des affrontements violents avec les forces de sécurité. Les universités ont été fermées pour inciter les étudiants à  rentrer dans leurs villes d’origine, mais les appels à  la mobilisation continuent.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)