Au Royaume-Uni, complots et désinformation sur le vaccin se multiplient

Par , publié le .

International

Depuis l'annonce mercredi par le Royaume-Uni qu'il autorisait le vaccin contre le coronavirus développé par Pfizer et BioNTech, les mythes et fausses informations sur la vaccination ont redoublé d'intensité sur les réseaux sociaux. Conscients de la dangerosité du phénomène, les autorités britanniques et médias traditionnels ont rapidement réagi pour tenter d'éviter que les citoyens britanniques refusent de se faire vacciner.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut