Bras de fer Chine-Etats-Unis : Pékin sanctionne à son tour 11 responsables américains

Bras de fer Chine-Etats-Unis : Pékin sanctionne à son tour 11 responsables américains

Leral Le 2020-08-10  Source

Le bras de fer n'est pas près de se terminer entre Washington et Pékin. La Chine a annoncé lundi des sanctions à l'encontre de 11 responsables américains, dont les sénateurs Marco Rubio et Ted Cruz, en représailles à des mesures similaires de Washington contre des responsables chinois accusés de saper l'autonomie de Hong Kong.

La Chine a décidé d'imposer des sanctions à l'encontre de certaines personnes qui se sont mal comportées sur les questions liées à Hong Kong, a indiqué devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian, précisant que le dirigeant de l'association de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW), Kenneth Roth, était également visé.

Cette décision intervient après la décision vendredi des Etats-Unis de sanctionner 11 dirigeants hongkongais, dont la cheffe de l'exécutif Carrie Lam, parallèlement à des mesures radicales contre les joyaux du numérique chinois TikTok et WeChat.

Des sanctions « barbares et grossières »
Le bureau de représentation du gouvernement chinois à Hong Kong, dont le directeur Luo Huining figure sur la liste des 11 responsables sanctionnés, avait condamné samedi ces sanctions, les jugeant barbares et grossières.

Les néfastes intentions des politiciens américains de soutenir des personnes qui sont anti-chinoises et de semer le désordre à Hong Kong ont été révélées au grand jour, selon un communiqué du bureau.
Luo Huining a pour sa part assuré qu'il ne détenait pas un sou en avoirs à l'étranger.
S Ouest-France

Nous vous recommandons