Burkina Faso : le gouvernement dément toute négociation avec des terroristes

Par , publié le .

International

Suite à  une révélation du journal d’investigation L’Evènement, qui affirmait qu’une vingtaine de présumés terroristes avaient été libérés par le gouvernement burkinabè en 2020 après des négociations avec Iyad Ag Ghali, chef du Groupe de soutien à  l’islam et aux musulmans, le gouvernement dément toute négociation avec les groupes terroristes.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut