Cannes: Maryam Touzani montre «l'enfer» des mères non mariées au Maroc

Cannes: Maryam Touzani montre «l'enfer» des mères non mariées au Maroc

Rfi Le 2019-05-22  Source
Maryam Touzani est une femme courageuse et adore faire bouger les choses. Après des courts métrages et documentaires sur la prostitution au Maroc ou l'exploitation des enfants et son interprétation percutante dans «Razzia», coécrit avec son mari Nabil Ayouch, la réalisatrice marocaine a présenté son premier long métrage en sélection officielle au Festival de Cannes. «Adam» raconte d'une façon inédite et avec beaucoup d'empathie l'enfer d'une jeune femme enceinte et non mariée en plein désarroi. Un jour, Samia frappe la porte d'Abla, pâtissière et mère d'une fillette de 8 ans. Entretien avec Maryam Touzani.

Nous vous recommandons