Chine : Le bilan des décès dus au coronavirus fortement remis en cause

Certaines estimations font état de 92.000 morts dans le pays Le bilan des morts dues au Covid-19 en Chine est fortement remis en question depuis ces derniers jours. En cause, les interminables files d'attente qui se forment devant les crématoriums de la ville de Wuhan, berceau de l'épidémie.

A l'approche de la Fête des morts qui doit avoir lieu les 4 et 5 avril, les habitants de l'agglomération ont en effet été autorisés depuis le 23 mars à récupérer les cendres de leurs proches afin de pouvoir les enterrer. Selon de nombreux témoins, des dizaines de milliers d'urnes funéraires auraient déjà été distribuées.

Un phénomène qui n'a pas manqué d'alerter plusieurs journalistes locaux ainsi que le très sérieux Caixin Zoukhan, un magazine économique chinois qui se distingue depuis le début de la crise du coronavirus pour ses enquêtes particulièrement rigoureuses.

Se basant sur le fait que les huit crématoriums de la région procèdent chacun à quelque 500 incinérations quotidiennes, il est devenu évident d'après leurs calculs, que les décès survenus à Wuhan et dans le pays étaient beaucoup plus nombreux que ce qu'annoncent les autorités.

Les lanceurs d'alerte affirment ainsi que la capitale de la province du Hubei compterait en réalité près de 46.000 morts, et tablent sur un bilan de 92.000 morts au total sur le territoire. Des chiffres bien supérieurs à ceux fournis par le gouvernement, qui a rapporté jusqu'à maintenant 3.295 décès dans le pays.

Nous vous recommandons