Colombie: la violence inquiète l’ONU cinq ans après les accords de paix avec les FARC

Par , publié le .

International

Il y a cinq ans, plus de 13 000 combattants de la guérilla des FARC déposaient les armes. Mais, jeudi, le Conseil de sécurité s’est inquiétée de la détérioration de la sécurité en Colombie : près de 300 guérilleros démobilisés et des dizaines d’activistes ont été assassinés depuis 2016. Cette « violence disproportionnée » représente un « défi considérable » pour les accords de paix, juge l’ONU. 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)