Comores: le parquet requiert six mois avec sursis contre des manifestantes
Le procès des manifestantes arrêtées il y a une semaine à Moroni s'est tenu samedi 7 décembre au palais de justice de la capitale comorienne. Des dizaines de femmes avaient scandé des slogans contre le président Azali Assoumani, «pour un Etat de droit». Dix-sept d'entre elles avaient alors été arrêtées. Treize étaient jugées ce samedi. Ainsi qu'un célèbre blogueur arrêté alors qu'il couvrait l'évènement.

Nous vous recommandons