Composition de la Céni en RDC: les difficultés s’amoncellent

Par , publié le .

International

En République démocratique du Congo (RDC), la plénière au cours de laquelle l’Assemblée nationale pourrait entériner les candidats délégués par différentes composantes pour la composition de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), est finalement programmée pour ce samedi dans un climat tendu. L’opposition et certaines composantes de la majorité pro-Tshisekedi jugent irrégulière la commission qui doit présenter le rapport dans cette plénière après avoir auditionné toutes les personnalités désignées. Parmi ces personnalités, figure Denis Kadima, le choix controversé de six confessions religieuses pour la présidence de la Céni. Il n’a cependant pas la bénédiction des confessions religieuses catholique et protestante qui dirigent la Plateforme des confessions religieuses. Autant d’aspects jugés irréguliers et qui mobilisent opposants et certains alliés au pouvoir contre cette plénière.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)