Congo-B: les restaurateurs inquiets du couvre-feu ramené à 20h le week-end

Par , publié le .

International

Les autorités congolaises viennent de prolonger pour la douzième fois d'affilée l'état d'urgence sanitaire. Le port du masque devient obligatoire dès l'âge de six ans à Brazzaville et Pointe-Noire, où elles constatent une recrudescence des cas de coronavirus. Le couvre-feu a été ramené à 20 heures, au lieu de 23 heures, notamment le week-end et les jours fériés. Cette mesure inquiète les restaurateurs qui craignent la baisse de leurs recettes, tout comme les employeurs qui voient leurs salaires menacés.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut