Crise des Rohingyas: Aung San Suu Kyi dans le viseur de l'ONU
Face aux accusations de crimes contre l'humanité perpétrés par l'armée, la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi doit rendre des comptes, affirme une commission d'enquête de l'ONU. 600000 Rohingyas encore présents en Birmanie sont menacés de génocide.

Nous vous recommandons