Désinformation au Mali: l’association des professionnels de la presse en ligne appelle à  la vigilance

Par , publié le .

International

Dans un contexte de crise au Mali, désinformation et fake news envahissent les réseaux sociaux. Depuis le 9 janvier, date des sanctions imposées à  Bamako par la Cédéao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de I’Ouest), des propos haineux et des vidéos calomnieuses prolifèrent sur le net. Dans le collimateur, la Cédéao et la France, accusée d’être derrière ces sanctions. L’Association des professionnels de la presse en ligne appelle à  la vigilance. 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)