En Guinée, des interrogations après le décès d’un jeune opposant en détention

Par , publié le .

International

Mamadou Oury Barry était en détention provisoire depuis le 5 aoà»t 2020. Le principal parti d’opposition, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) estime que ce jeune est décédé « par manque de soins à  la maison centrale de Conakry ». Le ministère de la Justice affirme dans un communiqué que Mamadou Oury Barry a disparu suite à  une « mort naturelle » survenue aux urgences de l’hôpital Ignace Deen. En moins de six mois, c’est la troisième personne incarcérée qui meurt dans des circonstances difficiles à  établir puisque les proches des défunts refusent une autopsie.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut