En Russie, les «crimes contre l’histoire» se multiplient, dénonce la FIDH

Par , publié le .

International

La Fédération Internationale des Droits de l’Homme a publié ce jeudi 10 juin un rapport Intitulé « Crimes contre l’histoire ». Ce document de 80 pages recense les attaques systématiques menées par le régime russe contre les historiens, les universitaires, les journalistes ou les ONG, soit tous ceux qui osent contredire l’histoire officielle. Une version présentée par le pouvoir comme étant la seule valable, et qui concerne surtout la Seconde Guerre mondiale. Tout un arsenal législatif est d’ailleurs en place pour punir les récits qui dérangent Moscou.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut