Etats-Unis: quatre policiers de Minneapolis limogés après la mort d'un homme noir

Etats-Unis: quatre policiers de Minneapolis limogés après la mort d'un homme noir

Setal Le 2020-05-27  Source
Aux Etats-Unis, quatre policiers ont été limogés Minneapolis mardi 26 mai après la mort d'un homme noir. Une vidéo prise par des passants montre une interpellation violente : l'Afro-Américain est maintenu au sol par un policier et se plaint de ne plus pouvoir respirer.
La vidéo du supplice de George Floyd dure près de dix minutes. On y voit un policier agenouillé sur le cou d'un homme noir terre près d'une voiture de police. George Floyd proteste, implore, déclare qu'il ne peut plus respirer. Les policiers semblent amusés, intiment George Floyd, toujours immobilisé de monter dans la voiture.
Des passants interpellent les forces de l'ordre, s'inquiètent de voir l'homme terre inconscient, mais l'agent reste agenouillé sur son cou. George Floyd est finalement évacué l'hopital où il est décédé dans la nuit.
Une enquête fédérale a été ouverte contre les quatre policiers impliqués. Tous ont été mis pied. Ils ont expliqué que la victime ressemblait la description d'un suspect accusé d'avoir voulu payer avec un faux billet.
« Etre Noir aux Etats-Unis ne devrait pas être une condamnation mort », a réagi le maire de Minneapolis.
« Le manque d'humanité visible dans cette vidéo est révulsant », a renchéri le gouverneur de l'Etat.
Le maire Jacob Frey a ensuite indiqué sur Twitter que les quatre policiers impliqués dans cette interpellation avaient été démis de leurs fonctions. « C'est la juste décision », a-t-il dit.
Cette affaire rappelle la mort d'Eric Garner New York en 2014.

Nous vous recommandons

International

Mali : l'Imam Mahmoud Dicko calme les manifestants

Setal