Ethiopie: le Parlement classe des mouvements tigréen et oromo comme organisations terroristes

Par , publié le .

International

Le TPLF, ancien parti au pouvoir, combat le gouvernement fédéral dans la province du Tigré au Nord, depuis novembre. L’OLA lui est un groupe armé Oromo favorable à  l’auto-détermination du peuple Oromo, actif dans l’ouest de l’Ethiopie. Cette décision risque de plonger un peu plus le pays dans l’instabilité.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut