Ethiopie: malgré la perte de Mekele, le TPLF affirme que la guerre n'est pas terminée

Par , publié le .

International

En Ethiopie, l'armée fédérale a pris le contrôle de Mekele, la capitale du Tigré. Depuis, la situation semble calme dans le fief du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) après plus de trois semaines de combats contre l'Etat central. Les forces d'Addis-Abeba recherchent toujours les leaders du mouvement tigréen qui, de leur côté, affirment que la guerre n'est pas terminée.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut