France: Michèle Rubirola, première femme élue maire de Marseille, fait basculer la ville gauche

France: Michèle Rubirola, première femme élue maire de Marseille, fait basculer la ville gauche

Leral Le 2020-07-04  Source

Candidate de l'union de la gauche Marseille, la deuxième ville de France, Michèle Rubirola est devenue ce samedi 4 avril la première femme maire de Marseille. Elle a fait basculer la ville gauche après 25 ans de mandat de Jean-Claude Gaudin.

Au terme d'une séance historique et tendue, Michèle Rubirola a remporté la mairie de Marseille ce samedi 4 juillet. Médecin et élue écologiste, elle est devenue la première femme maire de Marseille et succède ainsi Jean-Claude Gaudin, l'ex-maire de droite ne s'étant pas représenté après 25 ans de mandat.

La tête de liste du groupe d'union de la gauche et des écologistes du Printemps marseillais a obtenu la majorité absolue avec 51 voix sur 92 conseillers. Elle a décroché la victoire et fait donc basculer gauche la ville de Marseille, grâce au soutien de dernière minute de la sénatrice ex-PS Samia Ghali, arrivée la troisième place lors du second tour des élections municipales.

Une semaine de tractations et de négociations politiques

Elle a été longuement applaudie par ses partisans s'étant rassemblés devant la salle du conseil municipal où s'est tenu le vote. Elle a finalement remporté le siège de maire devant le candidat Les Républicains, Guy Teissier, son seul adversaire encore dans la course après le retrait de Samia Ghali.

Lors du second tour, marqué par une abstention record dans tout le pays, dimanche 28 juin, les listes du Printemps marseillais étaient arrivées en tête avec 38,3% des suffrages, devant la liste de droite menée par Martine Vassal (30,8%), qui s'est finalement retirée au profit de Guy Teissier.
Rfi

Nous vous recommandons