G7, UE, Etats-Unis: les pressions s’accentuent contre la junte birmane

Par , publié le .

International

Alors que les manifestations se poursuivent en Birmanie, les ministres des Affaires étrangères du G7 et le chef de la diplomatie européenne ont « fermement » condamné ce mardi matin les violences perpétrées par les forces de sécurité birmanes contre les manifestants opposés au coup d’Etat militaire, les appelant à  « la plus grande retenue ». 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut