Génocide au Rwanda: Hubert Védrine poursuit l’ex-officier Guillaume Ancel pour diffamation

Par , publié le .

International

Neuf mois après la parution du rapport d’historiens sur le génocide au Rwanda, qui a conclu à  la responsabilité « accablante » de la France, le dossier rebondit en justice. Hubert Védrine, secrétaire général de l’Elysée à  l’époque du drame rwandais, attaque en justice Guillaume Ancel, un ancien militaire qui met en cause la responsabilité de l’ex-ministre des Affaires étrangères. 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)