GEORGE FLOYD : Où va l'Amérique ?

"Notre problème est votre problème. Ce n'est ni un problème de Noirs ni un problème spécifiquement américain. C'est un problème mondial, un problème qui engage l'humanité tout entière. Ce n'est pas un problème de droits civiques, mais un problème de droits humains''.

Ainsi parlait Malcom X, en 1964, au sommet de l'OUA qui s'est déroulé au Caire, du 17 au 21 juillet 1964.
Malcom X est mort assassiné le 21 février 1965 Harlem?
"I have a dream'' : la phrase célèbre prononcée, le 28 août 1963, par le Pasteur Martin Luther King.
Martin Luther King est mort assassiné le 4 avril 1968 Memphis'
George Floyd est mort assassiné, le 25 mai 2020, Minneapolis, dans l'Etat du Minnesota, aux Etats-Unis d'Amériqué
Malcom, Martin et George : trois assassinats qui ont soulevé l'Amérique et le mondé
L'Amérique compte plus de 40 millions de Noirs'
Où va l'Amérique ?
Que signifie, en 2020, la couleur de la peau aux Etats-Unis d'Amérique ?
Cinquante Etats, cinquante étoiles sur le drapeau des Etats-Unis d'Amérique et toutes les étoiles se ressemblent, toutes les étoiles sont identiques : les hommes naissent égaux?
L'Amérique, qui a connu les violences raciales, doit changer : ils sont 40 millions de Noirs, mais l'Amérique compte plus de 320 millions d'Américains et des milliers d'Américains, de toutes les couleurs, sont descendus dans les rues des cinquante Etats, pour exprimer leur colère, leur énième colère.
Enième colère avez-vous dit ?
Les colères d'un peuple ne se comptent pas, elles s'additionnent et, un jour, le chiffre critique sera atteint, tout basculera en Amériqué
L'Amérique, oui l'Amérique, l'Amérique que décrivait Alexis de Tocqueville ("De la Démocratie en Amérique'').
Chaque Africain se sent touché par l'acte ignoble d'un Noir ''assassiné en direct'' par un policier, le genou "bourreau'' de ce dernier opprimant lourdement le cou de la victime, indifférent ses cris qui alertaient pourtant : "Je ne peux pas respirer...''
"Je ne peux pas respirer'' : les derniers mots de George Floyd ont été repris en choeur par ses frères et soeurs, aux Etats-Unis et dans de nombreux pays du monde.
"Je ne peux pas respirer'' : l'Amérique s'est endormie, si elle a pu dormir, le 25 mai 2020, avec ces mots qui résonnaient dans sa têté
George Floyd était plaqué au sol ; c'est l'Amérique de toutes les couleurs qui a été plaquée au sol, c'est l'Amérique noire qui a été plaquée au sol, c'est le monde entier qui a été plaqué au sol'
Finalement, ces images nous remettent en mémoire la condition de l'homme noir en Amérique et un peu partout dans le monde.
Le Noir est tué, assassiné, sur terre, sur mer comme dans le désert?
Le Noir continue vivre des discriminations sociale et géographique liées la seule couleur de sa peau...
Voil pourquoi nous avons toujours considéré, dans toutes nos langues, nos chants, nos contes chaque Noir comme un de nos enfants.
Cette atteinte l'intégrité physique, c'est un de nos enfants qui a été assassiné et cela réveille en nous les pires souvenirs des régimes d'apartheid, des violences coloniales, du racisme d'Etat, des politiques discriminatoires que nous avons vécues du Cap Alger, de Dakar Addis Abeba, de Harlem Salvador de Bahia, de Haïti la Nouvelle-Calédonié
Mais le XXe siècle a vu se constituer des mouvements importants de luttes anticoloniales, anti-apartheid, pour la justice et la dignité qui clamaient partout : "Nous sommes de la couleur de celui que l'on persécuté''
Plus récemment, dans les années 80-90, en France, la lutte contre le racisme autour de SOS racisme a rassemblé une génération de jeunes Juifs, Arabes, Noirs et Blancs.
Une majorité d'Américains en font la démonstration actuellement et manifestent, dans la diversité, toutes générations confondues, expriment leur colère dans la rue. Cela constitue un puissant levier pour continuer terrasser ce mal.
Et nous aussi, Dakar,
Parce que nous sommes africains,
Parce qu'avec Gorée, nous possédons un patrimoine historique qui symbolise cette oppression esclavagiste,
Parce que nous sommes également porteurs de la "philosophie des lumières'' et de son universalisme,
Nous Dakar, nous avons en nous cette colère crier, ce noeud au ventre dénouer, cette indispensable solidarité envers d'abord les Américains et aussi tous nos frères, toutes nos soeurs qui souffrent de racisme travers le monde,
Nous disons haut et fort : "Non au racisme'', d'où qu'il vienne, d'Amérique ou d'ailleurs'
Nous le crions avec l'Amérique debout, avec l'Europe debout, l'Afrique debout et le monde entier debout !
"Je ne peux pas respirer'' : les derniers mots de George Floyd'
SE Monsieur Fodé Sylla
Ambassadeur itinérant
Ancien Député au Parlement Européen
Ancien Président de SOS Racisme
Un collectif de personnalités sénégalaises s'est constitué afin de rendre hommage George Floyd.
Un slogan a été créé : "George, respire, ici est la terre de tes ancêtres.''
MM Fodé Sylla
Kalidou Kassé
Jean-Michel Seck
Serigne Ndiaye Sayfoul Khadim
Mme Marilou Lasse
Nous vous invitons, tous, déposer, vendredi 5 juin 2020, les mots que vous aurez choisis la mémoire de George Floyd et des victimes du racisme dans le monde, sur le site créé cet effet www.georgefloyd/Dakar/2020
Dès que les conditions seront réunies, un grand rassemblement sera organisé au monument de la Renaissance africaine (MRA)

Nous vous recommandons