Grand barrage de la Renaissance: après l’échec de Kinshasa, des tensions accrues

Par , publié le .

International

L’échec, mardi 6 avril, de trois jours de pourparlers à  Kinshasa sur le méga-barrage hydroélectrique éthiopien construit sur un affluent du Nil, alourdit le climat dans la région. Alors que la deuxième phase de remplissage du réservoir approche, les positions semblent plus éloignées que jamais.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut