Grèce: procès de jeunes Afghans, accusés d’avoir mis le feu au camp de Moria à  Lesbos

Par , publié le .

International

Les 8 et 9 septembre dernier, deux feux ravageaient le camp de migrants surpeuplé de Moria sur l’île grecque de Lesbos. Des incendies qui avaient totalement détruit ce camp sordide, sans faire de victimes. Mais le drame avait jeté sur les routes 13 000 migrants, parmi lesquels des femmes enceintes, enfants et handicapés. Quatre jeunes afghans ont commencé à  comparaître devant un tribunal de l’île de Chios, accusés d’avoir mis le feu. Deux autres jeunes Afghans, ont déjà  été condamnés à  5 ans de prison, en mars dernier.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut