Haïti: les campagnes souffrent encore de l'opération «pays lock»
En Haïti, il n'y a toujours pas d'accord politique en vue. Alors que le président Jovenel Moïse peut désormais gouverner par décret après la caducité du Parlement, l'opposition réclame toujours sa démission et semble réfléchir une nouvelle stratégie. «Pays lock», pays bloqué, le large mouvement de contestation qu'elle avait initié de septembre décembre avait paralysé toute activité économique et commerciale. Un coup dur pour beaucoup de secteurs économiques, dont l'agriculture.

Nous vous recommandons