Kenya: le président réduit de 50% la taxe controversée sur les produits pétroliers
Au Kenya, le président Kenyatta dit avoir entendu la préoccupation de la population. Depuis le 1er septembre, une taxe de 16% sur les produits pétroliers est entrée en vigueur. S'en sont suivi des augmentations du prix du carburant, des transports ou encore de l'alimentation. Après des mouvements de grogne dans le pays, le chef de l'Etat a demandé au Parlement de réduire cette taxe 8%.

Nous vous recommandons