L'officier Edward Singhateh craque: « Je suis peut-être responsable dès le départ, d'avoir placé Jammeh «

L'officier Edward Singhateh craque: « Je suis peut-être responsable dès le départ, d'avoir placé Jammeh «

Leral Il y'a 3 semaines  Source
L'audition de Edward Singhateh, officier frère d'armes de Yahya Jammeh, ancien ministre de la défense gambien, et par ailleurs ancien numéro deux du régime de Yahya Jammeh, vient de s'achever.

Durant les 3 jours devant la Commission Vérité et réconciliation, Edward Singhateh a reconnu sa part de « responsabilités » dans l'arrestation, la torture et l'exécution de soldats dissidents accusés de fomenter en coup d'Etat en 1994.

Toutefois, l'ancien bras droit de Jammeh a réfuté toute implication dans le meurtre, en 1995, du ministre des Finances, Ousman Koro Ceesay.

« J'ai assumé ce que j'ai fait. En revanche, je ne peux pas assumer ce que je n'ai pas fait. Le ciel pourrait s'effondrer, je ne me rendrais pas responsable de ce que je n'ai pas commis », a-t-il répondu à la Commission.

Plein de remords, Singhateh reconnaît : « Je suis peut-être responsable dès le départ, d'avoir placé Jammeh. Donc je me sens partiellement responsable de tout ce qui s'est passé et j'en éprouve un profond remords », rapporte africanews.com.

Nous vous recommandons