La Libye pointe des milices du Soudan et du Tchad dans la lutte interne
Sur la liste des mandats d'arrêt émis par le procureur de Tripoli, ce 3 janvier, figurent en plus de 6 Libyens, 22 Tchadiens et 9 Soudanais. Ils sont accusés de participer des offensives armées qui ont visé les champs pétroliers ainsi que la base militaire de Tamanhent dans le Sud libyen. Ils sont aussi accusés de participer aux guerres fratricides qui déchirent le pays, de......

→ Lire l'article au complet sur Rfi



Nous vous recommandons